Stats & cartes

Retour à l'accueil

Annuaire écus 2017

Cet annuaire contient des données complémentaires, non disponibles sur Stats & cartes, telles que les effectifs d'équidés, les exportations, les emplois, les flux financiers, etc..


 
Cliquez ici 

Vos données personnalisées

Pour commander des données personnalisées, des listes de chevaux ou de personnes, cliquez ici !

Origine des données

Ces statistiques reposent sur l'exploitation de bases de données et d’études:

- La base SIRE gérée par l'IFCE est une source majeure de données sur les équidés en France puisqu'elle archive un très grand nombre de données suite à l'identification des chevaux et l'enregistrement des personnes qui les détiennent (naisseurs, propriétaires, etc.).

- D'autres données sont également consolidées par l'Observatoire Economique et Social du Cheval et proviennent d'une quarantaine de partenaires, plus ou moins spécifiques de la filière équine (FFE, France Galop, AFASEC, MSA, etc.). L’Institut de l’Elevage, les Conseils des Chevaux et les Chambres d’agriculture contribuent également à l’amélioration de la connaissance économique en tant que partenaires au sein du Réseau Economique de la Filière Equine (REFErences).

Définitions des données commerce et valorisation

Les concours jeunes chevaux

Le circuit d’épreuves de la Société Hippique Française (SHF) permet de former, valoriser, sélectionner les jeunes chevaux et poneys de sport et ainsi en faciliter leur commercialisation. Ces épreuves sont réservées aux jeunes équidés pour former et confronter les chevaux d’une même génération âgés de 4, 5 et 6 ans.
Le circuit compte près de 8700 épreuves en 2014 dans 6 disciplines : saut d’obstacles, hunter, concours complet, dressage, endurance, attelage.
Chaque année, le circuit de la SHF s’achève lors des finales nationales organisées en septembre-octobre à Fontainebleau (CSO et Hunter chevaux), Lamotte-Beuvron (CSO poneys), Pompadour (CCE), Saumur (dressage), Compiègne (attelage) et Uzès (endurance).


Les ventes aux enchères de chevaux de course

L’agence ARQANA organise 10 ventes de Pur sang par an. Ces ventes offrent une large gamme de produits : foals, yearlings, 2 ans inédits, chevaux à l’entraînement, juments, parts d’étalons, destinés aux courses de plat comme d’obstacles.

Trois organismes proposant des ventes aux enchères en France sont considérés ici :
     - L’Agence ARQANA Trot , basée à Deauville et à Saint Cloud, organise 7 ventes annuelles et présente des foals, yearlings, juments et  pouliches, chevaux à l’entraînement, étalons et parts d’étalons.
     - l’Association des Eleveurs de Trot du Centre-Est (AETCE) organise une vente annuelle de foals et yearlings à Magny-Cours (58).
     - L’Association des éleveurs de trotteurs de Caen organise également plusieurs ventes.

Les ventes aux enchères en sport-loisir

Plusieurs organismes ayant organisé des ventes aux enchères de chevaux de sport en France depuis 2002 sont considérés ici, même si certaines ventes et/ou certains organismes n’ont pas perduré.

Les renouvellements de carte d'immatriculation 
(comme indicateur sur les volumes de transactions sur le marché intérieur.) Chaque équidé immatriculé au sein de la base SIRE possède une carte de propriété qui doit être systématiquement mise à jour à chaque changement de propriétaire. Cette base enregistre les renouvellements de cartes et permet ainsi de connaître, sur une période donnée, tous les équidés ayant fait l’objet d’un transfert de propriété (vente, cession, don…).
On estime qu’environ 95% des mises à jour de cartes d’immatriculation par le SIRE correspondent à de réelles transactions financières d’équidés.

L'enregistrement des importations
Tous les équidés présents sur le territoire français doivent être identifiés. Les chevaux importés en France doivent être déclarés et enregistrés au sein de la base SIRE. Cette base permet ainsi de connaître, sur une période donnée, tous les équidés ayant fait l’objet d’une importation en France, selon la race de l’équidé et selon le pays de provenance. Les équidés importés portent l’appellation de leur stud-book s’il est reconnu dans l’Union Européenne, sinon ils portent l’appellation« Origine étrangère ».

   Les enquêtes sur les prix des chevaux Les données de prix sont issues d'enquêtes nominatives réalisées chaque semestre, par Internet, auprès des personnes ayant mis à jour une carte de propriété depuis 2010 et dont une adresse mail est connue. Environ 2000 questionnaires sont collectés chaque semestre.
Les indicateurs de prix présentés ici dans les différents tableaux sont : le prix moyen, le prix minimum, le 1er quartile Q1 (correspond au prix au-dessous duquel se situent 25 % des achats), le prix médian, le 3e quartile Q3 (correspond au prix au-dessus duquel se situent 25 % des achats) et le prix maximum. Le nombre de réponses utilisées pour obtenir ces indicateurs est également mentionné et seuls les indicateurs obtenus sur un échantillon d’au moins 10 réponses sont publiés.
Les prix présentés dans les tableaux de bord sont analysés selon différentes variables de l’enquête, pour une année d’achat donné ou sur plusieurs années, selon le nombre de réponses disponibles. Ainsi, les indicateurs de prix selon l’utilisation principale et selon l’activité prévue par l'acheteur sont disponibles par année d'achat. Ils sont déclinés selon l'âge du cheval au moment de l'achat (tranche d’âge) et selon le type de races de l'équidé (course, selle, poney…).
En revanche, les indicateurs de prix selon la race de l’équidé ou, pour les équidés destinés à la compétition, selon la discipline et selon le niveau, sont calculés en cumulant les données des 3 dernières années d’achat disponibles (actuellement 2010-2011-2012, soit 5541 observations).