Stats & cartes

Retour à l'accueil

Annuaire écus 2017

Cet annuaire contient des données complémentaires, non disponibles sur Stats & cartes, telles que les effectifs d'équidés, les exportations, les emplois, les flux financiers, etc..


 
Cliquez ici 

Vos données personnalisées

Pour commander des données personnalisées, des listes de chevaux ou de personnes, cliquez ici !

Origine des données

Ces statistiques reposent sur l'exploitation de bases de données et d’études:

- La base SIRE gérée par l'IFCE est une source majeure de données sur les équidés en France puisqu'elle archive un très grand nombre de données suite à l'identification des chevaux et l'enregistrement des personnes qui les détiennent (naisseurs, propriétaires, etc.).

- D'autres données sont également consolidées par l'Observatoire Economique et Social du Cheval et proviennent d'une quarantaine de partenaires, plus ou moins spécifiques de la filière équine (FFE, France Galop, AFASEC, MSA, etc.). L’Institut de l’Elevage, les Conseils des Chevaux et les Chambres d’agriculture contribuent également à l’amélioration de la connaissance économique en tant que partenaires au sein du Réseau Economique de la Filière Equine (REFErences).

Répartition géographique des données

Les données sont déclinées par RÉGION administrative y compris l’Outre-mer, il est alors possible de choisir précisément la région pour laquelle des statistiques sur l’élevage sont souhaitées. Les indicateurs y sont également déclinés par DÉPARTEMENT, pour certains domaines.


La répartition des étalons est faite en fonction du lieu de stationnement déclaré à la demande du carnet de saillie.

La répartition des poulinières est faite à partir du lieu de stationnement déclaré au moment de la saillie. Si ce lieu n’est pas connu, il s’agit de l’adresse du propriétaire.

La répartition géographique des saillies a été réalisée en tenant compte du lieu de l’accouplement ou de la mise en place de la semence.

La répartition géographique des produits est faite selon le lieu de stationnement de la poulinière, appelé « lieu d’élevage », durant l’été qui précède le sevrage. Il n’est pas tenu compte des déplacements des poulinières pour la saillie dès lors que la jument a réintégré son élevage une fois la saison de monte terminée.
Attention, les produits ne naissent pas forcément dans la région où a eu lieu l’accouplement, on ne peut donc pas rapprocher les nombres présentés dans chacune des parties.